La pompe à vide est un équipement incontournable dans beaucoup de domaines industriels, dans le domaine du BTP, et même en milieu domestique… Sachant que les besoins dans ces milieux sont différents, comment faire le tri entre les différents modèles ?

Compresseur à vis et pompe à vide : une différence ?

Généralement, compresseur à vis et pompe à vide désignent tous les deux une machine de compression d’air. Mais dans une approche de définition plus technique, une différence entre ces deux appareils est mise en avant en ce qui concerne leur fonctionnement. Si le premier comprime le fluide ou l’air, le second sert d’abord à aspirer le fluide pour le comprimer ensuite. Autrement dit, la pompe à vide est un compresseur, mais l’inverse n’est pas vrai.

Quelles utilités de la pompe à vide ?

Le compresseur à vis ou pompe à vide à vis se décline dans des modèles variés compte tenu de ses nombreuses utilités, de ses domaines d’utilisation et des besoins. Dans l’univers industriel, on lui attribue une multitude de fonctions : nettoyage et séchage de pièces, extraction de poussière et particules, soufflerie, application de revêtements… On l’emploie aussi dans les processus de conditionnement. Plusieurs secteurs lui donnent une place centrale dans les processus de recherche, de développement, de production… pour ne citer que l’industrie auto, le BTP, les laboratoires scientifiques, les secteurs énergétiques, les domaines de l’électronique et de l’informatique, ainsi de suite.

Quel compresseur à vis ou pompe à vide à vis choisir ?

Deux grands types de pompes à vide ou compresseur à vis sont proposés sur le marché, à savoir le compresseur à vis lubrifié et le compresseur à sec. De manière générale, si ce dernier modèle se repère principalement dans les secteurs où la pureté de l’air en sortie est essentielle (pharmaceutique, électronique, agroalimentaire), le premier s’utilise dans la plupart des autres secteurs industriels et se trouve être le plus commun.

Le compresseur à vis lubrifié est injecté de liquide servant de lubrifiant ou d’élément de refroidissement. Il comporte néanmoins une gamme de dispositifs séparateurs visant à purifier l’air : filtres, sécheurs, etc.  La pompe à vide à vis sec est un modèle sans huile. La conception de ses rotors lui permet de fonctionner de manière à éviter l’usage de lubrificateur ou de refroidisseur.

Pompe à vide à vis : critères de choix

Pour bien choisir son compresseur à vis, il convient donc en amont de déterminer les contraintes et les besoins matière d’air pur. Il y a par exemple des activités où il faut éviter le moindre risque de contamination de l’air comme dans le secteur de la pharmacie ou de l’électronique. On utilise donc une pompe à vide sans huile. Mais dans la majorité des cas, les industriels se tournent vers des pompes à vide à vis lubrifiées. Ensuite, plusieurs paramètres sont à étudier de près.

  • La dimension de la cuve : permettant un stockage d’air et donc d’économiser davantage par rapport à un compresseur sans cuve pour les usages ponctuels
  • Le débit d’air en l/mn
  • La plage de pression en bars
  • La présence de contrôleurs et de régulateurs divers (pour régler la vitesse par exemple).