La construction d’une maison n’est pas une mince affaire. Et comme il s’agit du rêve de toute une vie, chaque détail a son importance. Son emplacement, sa configuration, son orientation…, mais aussi son architecture. Oui ! Ce point est très important, car l’apparence de la maison en dépend. Pour certaines personnes, c’est même le premier point à aborder en ce qui concerne un projet de construction. Actuellement, trois grandes options dominent l’univers de la construction : le moderne, le contemporain, et le traditionnel. Pour faire son choix, trois éléments seront à considérer : la préférence, le budget, et les traits architecturaux typiques de chaque région. 

 

Les caractéristiques d’une maison traditionnelle

 

Il est dit qu’une maison traditionnelle séduit principalement les gens plus âgés. En effet, cela peut être le cas, mais cela se repose notamment sur une question de préférence. De plus, une maison traditionnelle est surtout caractérisée par une architecture classique, non pas ancienne. Certaines personnes ont du mal à faire la différence. Cela veut donc dire qu’une architecture traditionnelle n’est pas dépassée. Cette architecture classique est principalement marquée par la présence de toit en pente, de cheminée, de tuiles ou d’ardoise. Si on souhaite apporter des touches plus modernes à celle-ci, on pourra jouer sur les formes, les volumes, et les ouvertures. Cependant, il ne faut pas oublier que l’architecture traditionnelle d’une maison est souvent conditionnée selon les traits spécifiques d’une région. 

 

Les détails marquants du style moderne

 

La tendance actuelle fait place au style moderne. C’est l’un des plus recherchés par les jeunes couples. Une architecture moderne est facilement reconnaissable par certains traits de caractère. On peut noter la toiture-terrasse qui souligne un trait linéaire depuis la façade de la maison. Il y a également les baies vitrées qui donnent sur un balcon. Ou encore la combinaison de deux matériaux à l’aspect brut et de différentes textures qui apportent une touche industrielle sur l’ensemble. Ces traits architecturaux ont servi depuis des années, et continue d’évoluer dans le temps, notamment avec la maison cubique, la nouvelle innovation de l’architecture moderne et minimaliste.  

 

Le contemporain ou l’art d’attribuer un style inédit à sa maison

 

Certaines personnes ont aussi tendance à confondre l’architecture moderne et le style contemporain. Ce qu’il faut savoir c’est que l’architecture contemporaine intègre les détails marquants du style moderne. Cependant, cette reprise n’est pas exclusive, car elle ajoute des formes inédites à l’ensemble. Pour cela, le contemporain ajoute des combinaisons de matériaux comme la claire-voie, ou des éléments qui rompent avec le style conventionnel, à l’exemple d’une toiture végétalisée. Le bois et le métal sont principalement les matériaux les plus exploités par ce style d’architecture.