Si votre toiture est trop inclinée, pensez à changer la pense. Cette modification permet d’agrandir l’espace de votre maison. Mais concrètement, à quoi consiste ce type de chantier ? doit-on obtenir un permis avant d’y procéder ? Explication ici !

À quoi consiste le changement de la pente ?

Avant de penser à changer votre pente, mesurez-la d’abord. Si elle est supérieure à 30°, la modification est inutile. Cette inclinaison vous permet déjà d’aménager vos combles. Par contre, si elle est inférieure, changez la charpente, afin que votre toiture puisse atteindre environ 45°. Cette nouvelle mesure vous offre la hauteur suffisante pour vous mettre debout dans vos combles. 

En outre, il convient également de différencier le changement de la pente toiture et le rechaussement de la toiture. Ce dernier consiste à surélever votre maison, en y ajoutant si possible d’une pièce supplémentaire à votre logement, ce qui n’est pas le cas du changement de la pente. 

Une autorisation est-elle nécessaire avant de débuter les travaux ?

Avant de changer la pente de votre toiture, renseignez-vous d’abord sur les démarches administratives à faire. Généralement, un permis de construire est nécessaire. Effectivement, cet acte administratif vous autorise à :

  • Modifier l’aspect extérieur de votre logement (notamment l’inclinaison de la pente de votre toiture)
  • Ajouter des ouvertures supplémentaires, comme les fenêtres, les lucarnes, les Velux, …. Ces derniers apportent un éclairage optimal.

Dans tous les cas, rendez-vous auprès de la mairie pour connaître un peu plus sur les règles à respecter. Effectivement, cette collectivité vous impose une hauteur maximale à ne pas dépasser pour le changement de la pente. 

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Pour le changement de la pente, sollicitez l’aide d’un professionnel. Ce dernier possède effectivement toutes les compétences nécessaires pour réaliser le chantier, sans écueil. Cela commence dès le retrait de la toiture existante, à la mise en place du nouveau charpante, jusqu’à l’installation du nouveau toit.

Son expertise vous permet également de connaître exactement le budget de votre projet. Il vous délivrera effectivement un devis dans lequel vous pouvez vous informer sur le prix des matériaux à utiliser, le coût de la main d’œuvre, le tarif de la charpente choisie, et bien d’autres encore.

En outre, sachez que l’intervention d’un architecte est obligatoire, si la surface habitable de votre logement après le chantier est supérieure à 150m². Cette mesure doit être respectée afin de faciliter votre demande de permis de construire.