Afin d’être en accord avec la réglementation anti-endommagement appliquée à partir du 1er janvier 2017, les entreprises doivent désormais faire appel à des professionnels de réseaux pour s’assurer de la fiabilité de leurs biens et de leur personnel humain. Ainsi, des méthodes et des outils ont été développés par ces prestataires afin d’organiser correctement leurs tâches. L’adoption de couleur marquage-piquetage en fait partie. Il s’agit d’une technique utilisant des éléments visuels pour aider les techniciens à mieux se repérer sur le terrain. Chacun élément une signification bien précise que le Groupe NAT a pris soin d’expliquer.

 

Pourquoi des éléments visuels ?

Il faut d’abord savoir que la couleur marquage piquetage est apposée sur le sol pour servir de signalisation lors des opérations sur terrain. Cette technique est aussi bien utilisée avant le démarrage des travaux que lorsqu’ils sont achevés. L’équipe du Groupe NAT effectue donc des études préalables avant le marquage en vue de tout travail souterrain (câblage et réseaux). Le choix d’avoir recours à des éléments visuels est qu’ils sont facilement repérables, à condition de se familiariser avec leur signification. Les professionnels du bâtiment doivent alors étudier minutieusement chacun d’eux avant de rejoindre l’équipe technique. Il est à noter que la méthode de marquage suit les dispositions prévues par l’article R554-27 du Code de l’Environnement.

 

Comment interpréter la couleur marquage-piquetage ?

Neuf couleurs sont utilisées pour cette technique.

  • Rouge : électricité BT, HTA ou HTB et éclairage
  • Jaune : gaz combustible (transport ou distribution) et hydrocarbure
  • Orange : substances chimiques
  • Bleu : eau potable
  • Marron : assainissement des eaux usées et pluviales
  • Violet : chauffage et climatisation
  • Vert : télécommunication
  • Blanc : feux tricolores et signalisation routière
  • Rose : zone d’emprise multi-réseaux

 

Un PV à dresser pour le marquage-piquetage

Pour le cas du Groupe NAT, un procès-verbal est obligatoirement à rendre, car il suit les normes AFNOR (plus précisément la norme S 70-003-1). En outre, un modèle a été d’ores et déjà prévu par cette norme. Toutes les données requises sont à saisir sur une tablette afin de faciliter la procédure. Ces informations sont ensuite transmises aux professionnels compétents.

 

Même si l’interprétation de la couleur marquage-piquetage par le Groupe NAT semble minimaliste à première vue, il faut absolument être initié à la méthode avant de pouvoir travailler sur le tas. Chacune des couleurs est à mémoriser par cœur pour être le plus efficient possible lors des travaux. Cela permet d’avoir des installations fiables, durables et comportant un minimum de risques.