SUCRÉE OU SALÉE, EN GUISE DE GOÛTER OU DE REPAS COMPLET !
Emblème de la Bretagne, la crêpe est le casse-croûte préféré de nombreux habitants et visiteurs, très appréciée sur les étals des marchés et lors des manifestations dans les villages. L’association des ingrédients la rend plus légère et plus croustillante que la crêpe, et elle se déguste facilement nature ou froide, salée ou sucrée.

Dans le Finistère, les crêpes salées sont fabriquées avec du sarrasin et sont appelées crêpes de blé noir. Plus au nord, en Bretagne, les crêpes salées sont appelées galettes. Les crêpes sucrées (crêpes de froment) sont arrivées un peu plus tard dans l’histoire car la farine de froment était plus fine et donc réservée aux grandes occasions et aux festivités.

Une crêpe parfaite est très fine, la pâte est étalée rapidement sur la plaque à crêpe appelée bilig afin qu’elle cuise rapidement, devenant légèrement croustillante sur les bords et plus moelleuse au centre. Elles sont souvent garnies, maintenant, et la version la plus populaire est une complète : jambon, œuf et fromage.

Comme c’est souvent le cas, ce plat qui était à l’origine un aliment de pauvre est devenu une sorte de délicatesse moderne, avec un choix de garnitures inventives et originales. Ne vous contentez pas d’une crêpe au fromage – si vous en avez l’occasion, aventurez-vous vers de nouvelles sensations gustatives avec des oignons au muscadet, des poireaux à la crème, du bleu et des noix ou du fromage de chèvre avec des pommes râpées et de la confiture de figues…

Crêperies gourmandes
Lors de vos déplacements dans le Finistère, recherchez le label crêperie gourmande, une marque de qualité développée par le Comité du tourisme de Bretagne qui reconnaît certaines normes.

En entrant dans une crêperie gourmande, vous pouvez vous attendre à des ingrédients de qualité, à des crêpes fabriquées sur place, à des produits locaux et régionaux et à une expérience gustative authentique.
Les crêpes salées peuvent être consommées toute l’année ! Elles sont également appelées “galettes” dans d’autres régions de Bretagne.
Ingrédients
850 g de farine ordinaire, idéalement de blé noir (farine de sarrasin)
35 g de gros sel marin
2 gros œufs
250 ml de lait
environ 2 litres d’eau

Méthode
Mélangez la farine et le sel, faites un puits au centre.
Dans un autre bol, battez les œufs.
Versez les œufs battus au centre de la farine. Introduisez l’eau petit à petit, en battant au fur et à mesure.
Battez vigoureusement le mélange pendant 15 minutes en introduisant le plus d’air possible.
Enfin, ajoutez le reste de l’eau et le lait.
Laissez reposer la pâte avant de l’utiliser.